Crise sanitaire : 6 leviers pour protéger votre trésorerie

Depuis le début de la crise sanitaire, nous sommes aux côtés des dirigeants qui s’inquiètent pour leur entreprise. Nous ajustons leur budget, travaillons sur les coûts, restructurons leur masse salariale, rédigeons des demandes de prêts…

Si vous avez vous-même peur de mettre la clé sous la porte par manque de liquidités, voici 6 leviers à activer pour protéger votre trésorerie tout en continuant de régler vos fournisseurs.

✅ Sollicitez les aides de l’Etat si ce n’est déjà fait. Les conditions d’éligibilité évoluent au fur et à mesure des semaines alors renseignez-vous auprès de votre expert-comptable ou directement sur les pages web prévues à cet effet.

Liens utiles :
– la liste des mesures sur le site du gouvernement : https://www.economie.gouv.fr/covid19-soutien-entreprises/les-mesures#
– les mesures par acteurs : https://bpifrance-creation.fr/entrepreneur/actualites/quelles-aides-entreprises-impactees-covid-19?utm_campaign=Lettre%20d%27information%20Bpifrance%20cr%C3%83%C2%A9ation%2028/04/2020&utm_medium=email&utm_source=bpifrance-marketing-digital
– la plateforme de questions-réponses du gouvernement : https://info-entreprises-covid19.economie.gouv.fr/kb

✅ Contractez un PGE (prêt garanti d’Etat) jusqu’à 25% du CA 2020 pour un taux de 0,25% (prix de la garantie). BPI France peut également proposer un prêt rebond. Si votre entreprise était en bonne santé financière avant la crise, le PGE sera facile à obtenir et vous sera précieux dans la durée. Les banques traditionnelles peuvent aussi geler les remboursements des prêts professionnels : il suffit de demander.

✅ Optimisez vos charges sociales et fiscales. Selon les secteurs d’activité et le montant des salaires, vous pouvez bénéficier d’un report ou même d’une réduction ou d’une exonération de charges sociales : renseignez-vous. La prime exceptionnelle de pouvoir d’achat (Pepa) dite “prime Macron” permet par exemple à toutes les entreprises du secteur privé qui le souhaiteraient de verser une prime exceptionnelle de maximum 1000 euros à leurs salariés, même en télétravail, totalement exonérée de charges sociales et fiscales. Du côté de votre fiscalité, c’est également le moment ou jamais de l’optimiser : faites appel à un spécialiste pour examiner votre situation.

✅ Révisez vos postes d’achats. Bien sûr, vous pouvez purement et simplement réduire vos achats et vos stocks. Mais vous pouvez aussi revoir certains contrats à la baisse en renégociant : le coût de l’électricité, de l’eau et du gaz a beaucoup baissé.

✅ Pensez long terme : il se peut que les retentissements économiques se fassent ressentir plus tard pour votre entreprise. Travaillez votre rentabilité et vos performances. Cette crise a mis à jour les failles de votre entreprise ? Il est temps de penser à une réorganisation opérationnelle pour les mois à venir en analysant l’ensemble de vos indicateurs. Nous pouvons vous y aider.

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur email

Newsletter

Les informations recueillies lors de l’inscription à la Newsletter sont enregistrées et transmises aux services concernés d’YSALIS CONSEIL et nous permettent de vous envoyer notre lettre d’information concernant les services que nous proposons. La base légale du traitement est le consentement. Les données collectées sont conservées tant que vous ne vous désinscrivez pas à notre newsletter via le lien de désabonnement présent sous nos newsletters. Vous disposez d’un droit d’accès, de rectification, d’opposition, de limitation au traitement et d’effacement. Pour en savoir plus sur l’utilisation de vos données et sur vos droits issus de la Loi Informatique et Libertés modifiée ainsi que du RGPD, veuillez consulter notre politique de protection des données des données ou nous contacter à services@ysalis-conseil.fr