Besoin d’un véhicule… Alors véhicule professionnel ou véhicule personnel ?

Vous souhaitez acquérir un nouveau véhicule pour vos déplacements professionnels.

Fiscalement deux possibilités s’offrent à vous :

  • Vous optez pour l’achat d’une voiture d’entreprise (de société ou de fonction).
 

Inconvénient

 

–          Augmentation de l’impôt sur le revenu et des cotisations sociales (en cas d’usage privé de la voiture et de la mise en place d’un avantage en nature)

–          TVA non récupérable (en cas d’usage privé de la voiture ou de voiture de fonction)

 

 

Avantage

 

Vous bénéficierez alors des déductions fiscales suivantes :

–          L’amortissement du véhicule (selon son taux d’émission de CO2) de 9 900€ à 20 300€

–          Frais d’entretien, de réparation et d’assurance

–          Frais de carburant

 

 

  • Vous achetez votre propre véhicule et vous percevez des indemnités kilométriques.
 

Inconvénient

 

–          Non déductibilité de la taxe sur les véhicules de tourisme

–          Tenue d’un suivi de déplacements rigoureux, obligatoire et exigible en cas de contrôle (comprenant le lieu, la date, la personne et l’objet de la visite)

 

 

Avantage

 

–          Perception d’indemnités kilométriques régulières

–          Remboursement déductible pour votre société

–          ET exonérés d’impôts sur le revenu en cas de frais professionnels

 

Quel est le meilleur choix ?

En fait tout dépend de la valeur du véhicule et du nombre de kilomètre effectué. Si vous faites moins de 5 000 km par an et vous souhaitez acquérir un véhicule onéreux alors mieux vaut que l’achat du véhicule se face par votre société. Dans le cas contraire, il est plus judicieux d’opter pour un remboursement de vos frais kilométriques.

 

22 septembre 2018